TikTok, Twitch, Parler : de nouvelles plateformes sociales fleurissent, et elles occupent une place de plus en plus grande dans la vie des citoyen.ne.s. L’année 2020 et ses confinements successifs ont vu l’utilisation d’Internet augmenter de 70%. De leur côté, les cyberviolences continuent elles aussi d’augmenter. Les messages à caractère raciste, sexiste, homophobe, antisémite, islamophobe, transphobe, etc. ont également drastiquement augmenté. Et des phénomènes nouveaux, propres aux outils numériques, ont vu le jour tels que les deepfakes, les comptes fisha, ou encore le doxxing.

Je vous propose, pour la toute première fois en Belgique, de renverser la tendance. Il s’agit d’utiliser positivement la plateforme sociale en ligne émergente qu’est Twitch pour co-construire des propositions politiques contre ces cyberviolences. L’objectif est de rassembler un maximum de propositions précises et concrètes pour endiguer les cyberviolences, le tout en intégrant les impératifs du système légal belge que je côtoie au quotidien. Ensuite, j’espère pouvoir recueillir le soutien d’autres partis pour pouvoir présenter le résultat de ce travail collectif au Parlement.

Les plateformes sociales sont ce qu’on en fait. En tant que politique, on peut choisir d’y injecter des milliers d’euros par mois pour valoriser son image, ou pour diffuser massivement des messages clivants. Ou bien, on peut saisir l’occasion de renforcer la dimension sociale de ces outils. Peut-être est-ce une façon de créer des ponts avec des citoyen.ne.s qui se sentent parfois en rupture avec la démocratie.

Pour ne pas rater l’évènement, inscrivez-vous sur Twitch et abonnez-vous à ma chaîne. Et rendez-vous en live, vendredi dès 20h !

www.twitch.tv/margauxdere

Pssst, vous voulez me donner un coup de pouce ? Diffusez l’info :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *